Categories

Accueil > Recherche > "Faut-il classer les revues en SHS ?"

"Faut-il classer les revues en SHS ?"

Participation au colloque

lundi 14 décembre 2009, par GGB

« Faut-il classer les revues en sciences humaines et sociales ? » En France, la question est au cœur de conflits portant sur l’évaluation en SHS car le classement des revues apparaît aujourd’hui comme le cheval de Troie d’une politique visant à introduire une « sélection naturelle » entre universitaires. Aussi la question donne-t-elle lieu à des réponses tranchées et bien souvent négatives. Pourtant la question est, certains égard, assez naïve. Classer des revues n’est guère une pratique nouvelle : les bibliothécaires y procèdent depuis fort longtemps sans que cela ne suscite quelque émotion que ce soit. C’est que les classements qui agitent la communauté académique françaises ne sont pas neutres : ils entendent établir une relation d’ordre entre les revues pour fonder des décisions de politique scientifique.

Ci-dessous la présentation projetée lors du colloque