Categories

Accueil > Recherche > Quelques données sur le World Economic History Congress (Kyoto, (...)

Quelques données sur le World Economic History Congress (Kyoto, 2015)

lundi 1er décembre 2014, par GGB

Le Congrès mondial d’histoire économique se tiendra en août 2015. La liste des sessions acceptées suite au second appel a été publiée. L’occasion de se faire une idée de ce que "mondial" veut dire.

La liste des sessions acceptées suite au second appel a été publiée par les organisateurs du WEHC 2015. Les deux listes sont donc désormais accessibles sur le site internet du Congrès. D’autres sessions s’y ajouteront sans doute (sessions de jeunes chercheurs, sessions dites "présidentielles", etc.).
La publication de ces listes est toutefois l’occasion de mesurer le poids de chaque pays dans le champ de l’histoire économique. Nous avons réparti l’ensemble des 178 sessions répertoriées par pays de l’institution dont relève l’organisateur principal ("Corresponding Session Organizer"). Bien entendu, cela introduit un biais puisque les participants à la session proviennent, quant à eux, de différents pays. Toutefois, cette variable est beaucoup plus facilement accessible que celle de la nationalité de tous les participants. D’ailleurs, on ne pourra se faire une idée réelle de ces derniers qu’au terme des inscriptions aux congrès, les participants n’étant indiqués que de manière hypothétique ("Expected Participants")

Les sessions du WEHC 2015 par pays
Pays de l’organisateur principal Nombre de sessions
JP 31
US 24
NL 21
GB 17
ES 11
FR 10
IT 9
SE 6
AU 5
CH 5
CN 4
DE 4
HK 4
ZA 3
DK 3
CA 2
NO 2
RU 2
PL 1
AR 1
BR 1
TW 1
TR 1
SK 1
RO 1
PT 1
GR 1
CL 1
MX 1
CZ 1
IR 1
IN 1
FI 1
Total Résultat 178

Quelques petits commentaires :

  • 33 pays sont représentés ; 5 d’entre eux concentrent près de 60% des sessions.
  • Le poids des sessions japonaises n’est pas surprenant pour un congrès organisé ... au Japon.
  • Notons la forte représentation des sessions organisées par nos collègues néerlandais.
  • La France arrive en sixième position : après l’Espagne mais avant l’Allemagne !

Loin d’être infaillible, je joins à ce billet le fichier qui m’a permis de faire les calculs (format Libreoffice).

Documents joints